Imane





       Houcine Mouchou 




Né en : 1904 dans la région de Sidi Ifni au Sud du Maroc(sous protectorat espagnol)
Situation familiale : célibataire
Métier : -(avant exil) : berger
              -(vers 1950) : patron dans la restauration
Date de l'exil : 1924
Départ : Maroc
Arrivée : Marseille puis Paris
Pourquoi est-il parti ? Pauvreté
Comment a t'il voyagé ? En bateau

  Il était berger très jeune, il gardait des moutons avec ses frères sous le soleil tapant. Seuls au milieu des montagnes en compagnie de la nature. Cette région était aride et lui et sa famille était très pauvre, il n'avait presque pas de quoi se nourrir par la sécheresse et la misère. C'est donc pour cela qu'il s'est exilé en France en 1924 à l'age de 20 ans.

Son voyage fût périlleux. Il passa par la frontière Maroc-Algérie pour regagner le port d'Oran en Algérie car il y avait un grand port. Puis, il se cacha dans un bateau de marchandises pour aller en France. Il resta environ 10 heures dans le bateau mais heureusement il prit avec lui des provisions, un bidon de 5 L d'eau et une dizaine de galettes qui était très fines.
Arrivé à Marseille, il sorti du bateau discrètement, du port  jusqu' à la ville et n'avait aucun franc. Il demanda à plusieurs marocains de la nourriture, son chemin et un hébergeur car il ne connaissait pas la langue Puis, par auto-stop, il arriva à Paris où il avait de la famille. Son premier travail était agent d'entretien dans le métro n°1 puis dans les restaurants. Et c'est là qu'il apprit la restauration et rencontra sa future femme Suzanne Mouchou avec qui il eût trois enfants.

Il fonda son restaurant « Le petit Mogrador » entre 1950-1960, 11 rue Pot de Fer dans le 5ème à Paris. Comme spécialité marocaine (couscous, brochette d'agneau), le prix du repas était de 25 francs. Lorsque les Français mangeaient chez lui, ils le surnommaient « Mouchou » car il était une personne de petite taille et assez fort mais il avait un fort caractère.
Plus tard, plusieurs célébrités y ont mangé comme Charles de Gaulle et Jacques Chirac. Il fonda un second restaurant « Le Mazagran » à Strasbourg Saint Denis qui connut le même succès.
Il mourut en 1997 et ses deux restaurant ont fermé leurs portes.








Commentaires