Ethan



Nom : BERNACHOT
Prénom : Antoine
Date et lieu de naissance : 25/03/1893 à Grury (Saône et Loire)
Situationh familiale : Célibataire
Métier –Formation : cultivateur
Date de l’exil : 02/08/1914
Lieux de départ et d’arrivé : Saint Dié (Vosges) – frontière franco allemande
Pourquoi est-il  ? 1ère guerre mondiale
Comment a-t-il  voyagé ? en train (convoi militaire) et à pied
Où est-il arrivé ? Col de St Léon (57) (à cette époque l’Alsace et la Lorraine étaient des territoires allemands)

De la classe 1913, il est incorporé au 31ème bataillon de Chasseurs à pied de Saint Dié (88), le 26/11/1913 pour y accomplir ses obligations militaires. A l’époque, les appelés du contingent effectuaient deux  années de service militaire.
Le 2 aôut 1914, son bataillon rejoint le col de St Léon (57). C’est le début de la seconde guerre mondiale. Il est blessé par éclats d’obus le 18/08/1914 et est évacué vers un hôpital de campagne. Il retourne au front le 12/11/1914.
Son bataillon rejoint Arras (62), où il est à nouveau blessé au pied. Evacué vers l’arrière pour y être soigné, il retourne en première ligne le 12/02/1915.
En 1916, son bataillon défend les lignes de Verdun (51). Le 12/03/1916, il est blessé à la face par des éclats d’obus. Le 20/06/1916, après avoir été soigné à l’arrière, il rejoint le front.
Le  26/09/1916, il est affecté au 3ème bataillon de Chasseurs à pied. Il sera blessé par des éclats de grenade le 12/07/1918 à St Hilaire le Grand (51) puis recevra une balle  à la face le 25/10/1918 en défendant Béthencourt (02).
Cité à l’ordre du bataillon et de la brigade, il est titulaire de Légion d’honneur, de la Croix de guerre et de la Médaille militaire.
Il est démobilisé le 02/09/1919 après la campagne d’Allemagne ; il rejoint son foyer et reprend sa profession de cultivateur.

Commentaires