Cécile



L’exil d’Oksana :

Oksana, petite fille russe, a 2 ans quand elle connaît l’exil.
Sa mère vivait à Briansk (Russie) et n’avait que 14 ans quand elle a accouchée, le 9 octobre 2002. C’est pourquoi, à  l’âge d’un an, Oksana est placée à l’orphelinat, où elle est éduquée en attendant de nouveaux parents. Malheureusement,  les parents russes qui veulent adopter ne veulent pas d’enfant de plus d'un an.
Mais en début de février, la période la plus froide de Russie(-30°C), des parents français viennent jusqu’à Briansk pour trouver une petite sœur à leur fils de 4 ans, petit russe adopté lui aussi deux ans auparavant. Ils choisissent Oksana.  Au départ, l’enfant a peur et pleure, mais très vite, elle  réalise –et le dit dans ses mots de petite russe : « en plus d’avoir trouvé de nouveaux parents, j’ai aussi trouvé un frère »
Trois semaines plus tard, Oksana part de Russie avec sa nouvelle maman rejoindre sa famille en France. Elle doit faire une nuit de train et  4 heures d’avion.
Tout le monde s’affaire pour préparer l’arrivée de la petite fille : papa prépare la chambre, toute la famille Rennaise se déplace à Meudon pour l’accueillir,… Une fois en France, Oksana est rebaptisée à l’église orthodoxe : elle s’appelle Cécile à présent.
Elle sait qu’elle ne reverra ses vrais parents qu’à ses 18 ans : son père lui a promis de l’aider à les rechercher.      

Commentaires